This sour orange curd is sweet yet tart. It makes the perfect cracker topping or pie. | tchakayiti.com

Une douce crème aux oranges amères

| 1 commentaire

Cette crème aux oranges amères que je vous propose aujourd’hui est une préparation qui adoucit les jours sombres. Je n’entrerai pas dans trop de détails concernant ces jours sombres car je n’aime pas trop parler des moments difficiles que vit notre Haïti.

Je vous dirai pourtant simplement que cette crème, je l’ai préparée car je cherchais à me changer les idées.  Après de nombreux jours passés enfermée chez moi malgré moi, j’avais envie d’autre chose.

This sweet yet tart sour orange curd is the perfect topping for your sweet treats. | tchakayiti.com

Je venais d’admirer la magnifique tarte aux quetsches de mamzellelychee. Et j’en bavais, même si je savais pertinemment que je n’arriverais pas à la réaliser. Ce fruit n’existe pas chez nous. Cependant, sa pâte garnie d’amandes me tentait. Y résister ne serait pas bon pour mon moral déjà bas. Il fallait que je m’offre ce plaisir gourmand.

Mais comment y arriverais-je sans fruits ? J’avais certes des amandes-pays, mais à quoi me serviraient-elles si je n’avais pas de garniture pour une tarte ?

Je n’allais pourtant pas abandonner cette idée de si tôt. Je balayai la cuisine d’un regard. Je décidai alors que la confiture d’agrumes que j’avais préparée ferait l’affaire. J’étais loin d’imaginer que ma mère s’opposerait à cette idée. Elle ne voulait pas que j’épuise le contenu du bocal si vite.

Je n’allais pas baisser les bras pour autant.  Il fallait simplement que je trouve une recette simple et rapide qui n’épuiserait pas trop nos ressources. C’est alors que j’aperçus les oranges amères. Je pouvais les utiliser sans m’inquiéter vu qu’elles provenaient de notre jardin. Je décidai alors de préparer une crème. J’en avait déjà fait pour mes beignets fourrés. Je savais donc qu’elle serait à mon goût. J’ignorais quel résultat elle me donnerait en tarte. Mais je me jetai quand même à l’eau…en me croisant les doigts.

Je choisis une formule sans œufs afin de conserver les quelques œufs qui nous restaient. Je n’aurais pas pu faire un meilleur choix.

You will love the sweetness and tartness of this sour orange curd. | tchakayiti.com

Sans œufs, ma crème aux oranges amères était exquise.

Onctueuse, elle était bien meilleure que celle que j’avais préparée en début d’année. Il faut dire que j’avais ajouté des épices douces et de la vanille au mélange. Cet ajout avait conféré une agréable saveur aigre-douce à ma crème qui, mélangée à un peu de confiture, fut la garniture idéale pour ma tarte dont je vous donnerai bientôt la recette.

This Indian-almond crusted pie is to die for. It is sweet tart and fruity. | tchakayiti.com

Je n’allais pas m’arrêter à cette tarte, cependant. Elle fut vite engloutie et mon envie de sucrer persistait. Je dégustai le restant de ma crème sur des biscuits salés beurrés de fromage. Un délice qui m’encouragea à préparer un second pot de crème.

Je crois bien qu’il ne s’agira pas du dernier. Je préparerai de la crème aux oranges amères bien plus souvent. Elle adoucit ces journées difficiles que nous traversons.

Cette crème aux oranges amères, à la fois acidulée et sucrée, est comme un rayon de soleil au milieu de la tempête. Et mes papilles en raffolent.

Une douce crème aux oranges amères

Cette crème aux oranges amères aigre-douce est délicieusement facile et rapide à préparer. Vous ne saurez y résister.
Prep Time 10 minutes
Cook Time 8 minutes

Ingredients

  • ¼ tasse de jus d’oranges amères environ 2 oranges
  • ¼ tasse d’eau
  • ½ tasse de sucre
  • 3 tbsp de fécule de maïs
  • 2 gouttes de colorant jaune
  • Feuilles de Bois d’Inde
  • Anis étoilé
  • ¼ tsp de vanille

Instructions

  1. Dans une casserole à fond épais, mélangez le sucre et les fécules de maïs
  2. Incorporez l’eau, le jus et le colorant afin de dissoudre le mélange sucre et fécule
  3. Ajoutez les feuilles de bois d’Inde et l’anis étoilé
  4. Portez à ébullition à feu doux en remuant constamment
  5. Une fois que le liquide commence à épaissir, incorporez la vanille
  6. Otez du feu
  7. Fouettez jusqu’à obtention d’un mélange onctueux
  8. Laissez refroidir avant de transférer dans un bocal
  9. Dégustez avec des biscuits secs, dans des beignets fourrés ou dans une tarte

One Comment:

  1. Missmo

    Ma Chère Annick, je l’ai déjà dis mais je le redis, j’adore vos histoires. Ça donne encore plus envie de goûter à vos recette.
    Ici malheureusement on trouve de moins en moins de l’orange amère mais dès que l’occasion se présentera je testerai cette recette parceque j’ai un petit faible pour tout qui a un côté un peu amer. Peut-être parce que très tôt on nous habitue chez nous à ces saveurs vous savez, le café, les thés amers etc…
    Merci pour ce nouveau partage et bon courage pour supporter ces moments sombres et ces jours difficiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *