Chou, mèchi & 7 femmes chef

| commentez

– Nous cuirons le riz et la viande avant ou pas?
– La recette dit que non, mais faisons cuire le tout.
– Oui mais, ils savent peut-être de quoi ils parlent…
– N’oubliez pas de bien laver le riz […] Au fait, je vous recommande de le cuire avant […]

– La video montre clairement qu’il ne faut pas laisser tremper le chou trop longtemps
– Oui mais, si tu éteins le four, les feuilles de chou seront trop cuites
– Je ne sais pas de quoi vous parlez. Votre livre a peut-être sa méthode mais je sais que la mienne est la bonne
– D’accord, d’accord tu es maintenant la cuisinière en chef dans cette cuisine […]

Telle était l’atmosphère bon enfant qui régnait dans la cuisine familiale de laquelle fusaient ordres, conseils, recommandations. Ce jour-là, qui n’était autre que Mardi-Gras, nous avions choisi de nous réunir entre grande tante, tantes, cousines, cuisinières expertes et cuisinières moins expertes en vue de la préparation d’un plat inspiré du Moyen-Orient ou plutôt de la cuisine arabe, comme nous le disons si bien chez nous, dont l’influence est très présente dans notre cuisine haïtienne.

Au total, sept femmes haïtiennes en cuisine. L’objectif du jour ? apprendre finalement à enrouler correctement les mèchi, feuilles de choux fourrées de riz et de viande bien épicés.

Comme nous avions invité une foule affamée de cousins et amis, nous avions aussi accompagné nos mèchi de tabouleh, d’aubergines au four, d’un potage aux fruits de mer sans oublier nos beignets de Carnaval qui ne sauraient être absents un Mardi-Gras en Haïti.

Nous avions choisi de préparer les mèchi car il y avait longtemps que nous en cherchions la recette. Ayant toutes glané des conseils ça et là d’amis proches et de répertoires culinaires, nous étions convaincues de pouvoir finalement réussir nos mèchi. Après tout, nous étions sept cuisinières haïtiennes amenant chacune son expertise dans une même cuisine pour la préparation d’un plat.

C’est donc dans une ambiance gaie que je découvris la joie d’être en cuisine avec mes ainés qui n’arrivaient pas forcément à s’entendre sur la meilleure méthode à adopter. En dépit du fait que nous avions video et recette à l’appui, certaines de nos cordons bleus n’étaient pas prêtes à changer leurs habitudes.

La plus entêtée du groupe Anilia, Yaya pour les proches, cuisinière depuis des années chez ma tante, questionnait les instructions retrouvées en ligne. Selon elle, démonstration ou pas, la méthode d’extraction des feuilles de chou que nous souhaitions suivre avait des failles. Faisant fi de nos protestations, elle les ôta donc à sa façon et nous prouva qu’elle avait raison. Son savoir-faire nous permis de réussir notre recette et lui valu ce jour-là le titre de Top Chef, cuisinière en chef.

cabbage-rolls-mechi-haiti

Yaya ne fut pas la seule à vouloir ajouter sa propre touche. Soucieuses de donner à nos mèchi une touche locale, à la dernière minute, nous avions choisi, ma tante et moi, d’ajouter un peu de piment bouc haïtien écrasé au pilon à notre mélange de riz et de viande, un ajout qui nous donna la frayeur de notre vie.

Les échantillons que nous avions préparés étaient extrêmement « pike », si pimentés que nous savions que l’oncle décrit dans l’article Piment, Rouge comme une Tomate ne serait pas le seul à avoir le visage rouge pourpre en mangeant nos mèchi. Déçues, en colère contre nous mêmes et résignées nous avions tout de même décidé de les servir. Après tout, nous n’aurions pas grand chose à servir à nos 25 convives si nous ne servions pas les mèchi.

Fort heureusement, Yaya qui avait bien mérité son titre de Top Chef, nous donna une bonne nouvelle environ une heure avant l’heure du diner. Notre experte s’était rendue compte qu’en fait la casserole était à blâmer. Nous avions fait cuire nos échantillons dans une chaudière imprégnée de piments par les nombreuses sauces pimentées qui s’y préparaient.

Nous n’avions donc plus à nous inquiéter. Nos mèchis seraient comestibles !

Tout compte fait, cette expérience en cuisine avec sept femmes haïtiennes est une expérience inoubliable. Je doute fort que nous aurions survécu à cette journée sans Yaya. Son entêtement et son savoir-faire qu’elle transféra à trois générations de femmes ce jour-là firent de ce repas un succès.

cabbage-rolls-mechi-haitiLa recette qui suit est une adaptation de plusieurs recettes retrouvées online et de conseils reçus d’amis. Fidèle à la tradition haïtienne aucune proportion n’est indiquée. Préparez votre farce au goût en utilisant les épices indiquées comme base.

Savoir-Faire de Yaya: Après avoir ôté le cœur du chou, faites-le tremper dans une casserole d’eau bouillante sans éteindre le feu. Au bout d’un moment les feuilles commenceront à se décoller. Détachez-les et laissez tremper dans l’eau bouillante quelques minutes afin de les ramollir. Enlevez la partie externe de la nervure. Vous pourrez alors les enrouler plus facilement.

Ingredients

  • Chou entier
  • Chou entier
  • Riz
  • Viande de bœuf moulue
  • Viande de porc moulue
  • Purée de tomate
  • Pâte de tomate
  • Ail
  • Sel & Poivre
  • Feuilles de menthe hachée
  • Persil haché
  • Piment Bouc

Instructions

  1. Rincez votre riz pour le débarrasser de l’amidon et mettez-le de côté
  2. Faites cuire l’oignon haché dans de l’huile jusqu’à ce qu’il devienne transparent
  3. Ajoutez la purée et la pâte de tomate et cuisez quelques minutes
  4. Hors du feu, ajoutez les autres épices
  5. Mélangez à la viande crue puis ajoutez le riz cru et mettez de côté
  6. Prenez les feuilles de chou soigneusement détachées en suivant le conseil de Yaya
  7. Mettez une cuillérée du mélange de viande et de riz cru et enroulez la feuille sur elle-même
  8. Tapissez le fond d’une casserole de feuilles de chou et déposez-y les mèchi
  9. Recouvrez vos mèchi d’une eau bouillante préablement épicée
  10. Recouvrez hermétiquement et faites cuire sur le four jusqu’à ce que le liquide soit entièrement absorbé
  11. Servez chaud avec les accompagnements de votre choix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *