Sweet crêpes filled with a vanilla lime creme and drowned in a boozy caramel mandarine sauce | tchakayiti.com

Crêpes de la Chandeleur et autres traditions familiales

| commentez

J’ai grandi dans ce que j’ose appeler une famille haïtienne «traditionnelle». Par là j’entends que je suis née dans une famille qui n’abandonne pas facilement les traditions au profit des nouvelles tendances. Autant que la vie nous le permette, nous nous en tenons aux anciennes traditions transmises de génération en génération. Nous suivons celles auxquelles mes arrières grands-parents initièrent mes grands-parents qui, à leur tour, les partagèrent avec mes parents.

Nombreux sont ceux de mon entourage qui considèrent ces pratiques comme étant vieux jeu ou qui n’en connaissent pas du tout l’existence. Les familles, qui comme nous, adhèrent encore à certaines traditions semblent se faire de plus en plus rares. Mais, chez nous, nous faisons de notre mieux pour les préserver. Un grand nombre de ces traditions sont, bien entendu, profondément enracinées dans la nourriture. Et comme je viens d’une lignée familiale d’amateurs chefs et de fins gourmets, nous avons organisé pas mal de repas somptueux au fil des ans.

Nos plus belles célébrations et celles auxquelles nous tenons le plus se tiennent en fin et début d’année.

Les 25 décembre, 1er et 2 janvier, nous nous réunissons religieusement pour un repas formel. Certains de ces rassemblements impliquent la famille immédiate. D’autres incluent la famille élargie et les amis proches, ou simplement un seul foyer. Prenez le 5 janvier, qui marque la fête de l’Épiphanie, par exemple. Ce jour-là, sans réunion familiale, chaque maisonnée déguste une Galette des Rois frangipane, dessert dont j’ai déjà parlé sur ce blog. Si vous avez raté cette petite histoire, cliquez ici.

Le lendemain, le 6 janvier, marque le lancement officiel de la période carnavalesque, mieux connue ailleurs sous le nom de Mardi-Gras. Entre le 6 janvier et le jour même du Mardi-Gras, nous nous régalons de beignets haïtiens. Selon les traditions passées «strictes», nous ne dégustons jamais ces friandises en dehors de cette période.
Je ne saurais vous dire qui a institué cette règle. Mais j’y adhère sans me plaindre depuis ma tendre enfance, d’autant plus, qu’avec cette longue attente, ces beignets en sont encore plus délicieux chaque année.

Nos escapades sucrées de début d’année ne s’arrêtent cependant pas aux beignets.

Le 2 février nous offre encore une excuse gourmande. A la Chandeleur, nous mangeons des crêpes Suzette. Ce dessert d’origine française se compose généralement de crêpes sucrées baignant dans une sauce caramélisée au rhum aux agrumes (orange, citron ou citron vert). C’est cette tradition qui apporte un peu de baume aux jours monotones ou difficiles que je partage aujourd’hui avec vous.

Je ne vous servirai pourtant pas les traditionnelles crêpes Suzette.

Je vous propose plutôt mes crêpes au caramel à la mandarine et au rhum que j’ai aussi fourrées d’une crème à la vanille et au citron vert. Avec cette formule, je semble sans doute rompre avec la tradition. Mais en fait, avec ces crêpes réinventées, je ne fais qu’embrasser pleinement une tradition afin de la maintenir en vie.

Sweet crêpes filled with a vanilla lime creme and drowned in a boozy caramel mandarine sauce | tchakayiti.com

Crêpes gourmandes sauce caramel à la mandarine et au rhum

Ces crêpes gourmandes sont fourrées d'une crème à la vanille et au citron puis arrosées généreusement d'une sauce caramel à la mandarine et au rhum fait-maison.

J'utilise un rhum aromatisé haïtien pour relever le goût fruité de la sauce, mais je vous encourage à utiliser votre rhum préféré.

Prep Time 45 minutes
Cook Time 28 minutes
Servings 3

Ingredients

Pour le caramel à la mandarine

  • ¾ tasse de sucre
  • tasse de jus de mandarine fraîchement pressé
  • 3 cuillères à soupe de rhum Barbancourt Pango ou autre rhum aromatisé aux fruits
  • 1 cuillère à soupe de beurre salé

Pour les crêpes

  • ½ tasse de farine
  • 2 œufs de taille moyenne ou 1 gros œuf
  • 1 tasse de lait
  • 1 zeste de citron vert
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à café de vanille
  • 2 cuillères à café de beurre fondu et plus pour la cuisson

Pour la crème à la vanille et au citron vert

  • Crème fraîche
  • Vanille au goût
  • Jus de citron vert au goût
  • Zeste de citron vert au goût

Instructions

Pour le caramel à la mandarine

  1. Dans une casserole à fond épais, ajoutez le sucre
  2. Faites-le fondre à feu doux, en veillant à le remuer de temps en temps pour l'empêcher de brûler
  3. Une fois le sucre complètement dissous, ajoutez le beurre
  4. Mélangez bien pour incorporer
  5. Ajoutez le jus de mandarine et mélangez vigoureusement. Le mélange sera en ébullition mais n’ayez pas peur. Continuez à remuer jusqu'à ce que le caramel se liquéfie complètement
  6. Terminez avec le rhum aromatisé
  7. Laissez refroidir et transférez dans un récipient en verre hermétique

Pour les crêpes

  1. Dans un bol, mélangez la farine, le sucre et le sel
  2. Incorporez l'œuf en fouettant
  3. Ajoutez lentement le lait en fouettant constamment afin d’éviter les grumeaux
  4. Terminez avec la vanille et le beurre
  5. Couvrez d’un film et laissez reposer environ 20-30 minutes
  6. Badigeonnez une poêle avec du beurre et faites chauffer
  7. Déposez la pâte à la cuillère pour préparer vos crêpes que vous laisserez dorer des deux côtés

Pour la crème à la vanille et au citron vert

  1. Mélangez tous les ingrédients et ajustez les saveurs au goût

Produit final

  1. Beurrez votre crêpe avec la crème à vanille citron vert et repliez-les sur elles-mêmes
  2. Arrosez-les généreusement de la sauce caramel à la mandarine arrosée
  3. Dégustez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *