These turnips au gratin are creamy, cheesy and so easy to prepare. | tchakayiti.com

Gratin de navet à la crème fraiche

| 1 commentaire

Au menu du jour, je vous sers des navets au gratin.

Je sais, je sais. Vous pensez sans doute que je vous joue un mauvais tour. Ce plat pourrait passer pour des pommes de terre au gratin. J’ai eu la même réaction le jour où ma mère nous a tous piégés. Piégés parce que nous ne savions pas ce que nous mangions. Nous consommions une purée sans trop savoir de quel légume il s’agissait.

C’était un dimanche. Comme à l’accoutumé, ma mère nous avait servi une purée en gratin que nous avions tout naturellement assimilée à des pommes de terre. Sauf que, ce jour-là, sa purée avait un goût inhabituel et une texture différente. Elle n’était pas complètement onctueuse et avait des grumeaux translucides, ce qui en général n’arrivait pas avec la purée de pomme de terre.

Connaissant ma mère et ses bizarreries en cuisine, je dégustai son gratin en me posant des questions.

J’avais des doutes que je ne souhaitais pas trop éclaircir par peur de décevoir mon palais. J’attendis donc la fin du repas pour finalement lui poser la question que j’avais au bout des lèvres :

Son gratin était-il vraiment à base de pomme de terre.

Sa réponse : non.

These turnips au gratin are creamy, cheesy and so easy to prepare. | tchakayiti.com

Elle m’avoua qu’elle venait tout juste de nous servir des navets.

J’étais surprise. Le plat que je venais de manger n’avait rien de navets. Après tout, j’avais appris à identifier ce légume au fil du temps. Chez nous, le navet est une racine que nous utilisons notamment dans notre soup joumou. Ainsi cuit, il n’est pas toujours évident de le dissocier des pommes de terre. Pourtant, certains indices me guidaient et, en général, j’arrivais à les éviter. Les navets sont translucides, croquants et leur chair semble avoir des nervures en rondelles. Vous devez penser que l’aspect translucide de la purée de ma mère aurait dû me mettre la puce à l’oreille.

Pourtant, ce jour-là, je n’avais pas su faire la différence. Ma mère avait réussi à tromper mon palais en lui faisant croire qu’il savourait des pommes de terre et non des navets, ce qui m’avait agréablement surpris. Ces navets avaient perdu leur croquant et leur forte saveur poivrée. Je les avais trouvés agréables à manger.

C’est cette expérience qui m’incite aujourd’hui à vous servir ce gratin de navets. Contrairement à celui que nous avait servi ma mère, il ne s’agit pas d’une purée. Mais je vous promets que cette version en vaut la peine. Essayez-la. Qui sait ? Vous apprendrez sans doute comme moi à enfin apprécier les navets.

Gratin de navet à la crème et au fromage

Ce gratin de navet est facile à préparer. La mandoline permet de couper les navets en fines lamelles, ce qui, à mon avis, les rend plus agréables à manger. Alternativement, vous pouvez aussi réduire vos navets en purée avant de les faire gratiner.

Prep Time 15 minutes
Cook Time 45 minutes
Servings 6 personnes

Ingredients

  • 3 navets moyens
  • 20 cl de crème fraiche
  • ¾ tasse de fromage tête de Maure râpé ou autre fromage de votre choix
  • ¼ tsp sel
  • Poivre au goût
  • 2 tbsp de beurre

Instructions

  1. Lavez et épluchez vos navets
  2. A l’aide d’une mandoline, coupez-les en fines lamelles
  3. Portez l’eau à ébullition avec le sel
  4. Ajoutez les navets et faites cuire jusqu’à ce qu’ils soient légèrement translucides et pliables
  5. Jetez l’eau de cuisson
  6. Beurrez généreusement un plat de cuisson
  7. Disposez les navets en couche dans le plat en prenant soin de recouvrir chaque de crème fraiche saupoudrée de poivre et de fromage
  8. Terminez avec une couche généreuse de fromage
  9. Faites gratiner environ 30 à 45 minutes
  10. Servez tiède

One Comment:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *