Recette de Douce Kokoye

| 9 commentaires

Mais non, ces petits morceaux moelleux ne sont pas des brownies. Ils ne sont pas non plus au chocolat !

Que sont-ils donc alors ? Ce sont des bouchées fondantes au lait de coco et au sucre que nous appelons douce kokoye (douceur au coco) chez nous.

Ces douces kokoye, il y a longtemps que je voulais en faire. Après publication de l’article une douce escapade, je ne pouvais résister à l’idée de préparer moi même des douces et revivre ainsi ces doux moments de mon enfance. J’ai donc cherché et retrouvé une recette de famille, une recette que j’ai hésité à essayer vu sa formulation qui était la suivante :

« On utilise les noix de coco qui peuvent donner du lait. Du lait évaporé que tu mélanges au lait de coco. Puis on utilise la proportion suivante 3 pour 1. Soit 3 tasses du mélange lait de coco et lait évaporé pour une tasse de sucre. On ajoute de la cannelle et le zeste de citron. On met le tout sur le feu. Il faut surveiller constamment la montée laiteuse (on peut retirer constamment une certaine quantité du lait qui monte et le verser à nouveau dans le chaudière). Quand le liquide s’épaissit on ajoute l’essence de vanille et on étale le tout sur la table. On attend que tout refroidisse et bon appétit.»

La lecture de ces instructions me met le sourire aux lèvres. Elles illustrent tout aussi bien la simplicité de nos recettes que notre manière unique de les partager à l’haïtienne. Comme le mentionne la description du blog, en Haïti, nos recettes incluent rarement des proportions précises et ne listent pas non plus les ingrédients. Chez nous, nous préférons expliquer les étapes sans vraiment indiquer les proportions exactes. Pour éviter de rater des ingrédients, il faut donc parfois prendre le temps de tout décortiquer pour les retrouver, ce que j’ai dû faire dans ce cas précis.

Vous comprenez donc un peu pourquoi j’hésitais à essayer cette recette surtout que je voulais utiliser du lait de coco déjà préparé. Je ne savais pas trop s’il faudrait y ajouter du lait évaporé ou non. Après maintes réflexions, j’ai décidé de m’y mettre ce weekend et d’utiliser simplement du lait de coco. Le premier essai se révéla fructueux, si fructueux que le lendemain j’en préparais une deuxième fournée encore plus délicieuse.

J’étais loin d’imaginer que cette seconde préparation surpasserait tant la première que je découvrirais une autre version des douce kokoye. En effet, cette fois là, sans le vouloir, j’ai laissé la préparation mijoter un peu plus longtemps. Le résultat ? Des douces plus caramélisées et collantes que celles du jour précédent qui étaient de couleur plutôt crème et me rappelaient les douce lèt, douce au lait, que j’aimais tant durant mon enfance.

Tout compte fait, une fois la recette décryptée elle est facile et simple à réaliser. Je vous la laisse donc plus bas. La seule décision qui vous reviendra vraiment est de laisser bouillir le lait de coco un peu plus longtemps que prévu ou non. Je recommande de le laisser se caraméliser comme ma deuxième fournée de douce kokoye que mes critiques ont vite fait d’engloutir.

Tentez cette autre douce escapade, et surtout donnez m’en des nouvelles!

Ingredients

  • 3 tasses de lait de coco
  • 1 tasse de sucre
  • 1 baton de cannelle
  • 1 goutte d’essence de vanille
  • Zeste de citron

Instructions

  1. Mélangez tous les ingrédients hormis la vanille dans une casserole
  2. Faites bouillir de 45mns à 1h jusqu’à ce que le liquide épaississe
  3. Ajoutez la vanille
  4. Laissez cuire jusqu’à ce que la préparation se détache de la casserole ou devienne plus foncée
  5. Etalez sur du parchemin
  6. Laissez refroidir….
  7. ….et Bon Appétit!

9 Comments:

  1. Martine Romain Megie

    Ce fut vraiment bon! Je vous invite aussi a essayer cette recette, un enchantement pour un apres-midi d’ete. Et ceci, a moindre cout.

  2. Missmo

    Votre article me fait penser à mon dernier séjour en Haïti. Ma mère avait préparé du pain patate pour mon départ et j’ai voulu avoir la recette. Effectivement il m’était presque impossible de noter sur mon carnet les ingrédients parceque j’avais surtout la marche à suivre.

    Votre recette de famille ressemble beaucoup à la recette guadeloupéenne (lait de coco et lait) appelée « doucelette ». Alors j’ai bien envie de tester votre version.

    Merci pour le partage

    1. annick says: Post author

      le pain patate, une autre recette que je dois ajouter à mon carnet. le problème est qu’on me la donne à tous les coups sans proportion! A l’haïtienne quoi!

  3. Mine

    Merci beaucoup pour cette recette ! Du coup maintenant je comprend pourquoi la mère de mon ami ne me donne jamais les ingrédients et des proportions absolument pas précises ^^
    « une poignée de ci, un peu de ça, et puis oublie pas ça aussi, ça donne du gout…. » (et en plus certain mots de créoles que je ne comprends pas ^^) ouais mais euh… comment dire… snif… mon ri ak pwa a moi il a pas le même goût… snif…
    Encore merci !

  4. Ricardo

    Felecitations, certainement le meilleur blog gastronimique sur la cuisine mais une question en attendant de consommer de loin un nouvel echantillon de la confiserie locale : connaissez-vous la recette de  »Langue de Boeuf », tres rarissime de nos jour en 2018 ? Merci et bonne continuite d’Excellence.

    1. annick says: Post author

      Merci beaucoup Ricardo pour ces mots encourageants. Malheureusement, je n’ai pas la recette de « langue de bœuf, » une gourmandise qui en effet devient de plus en plus difficile à trouver ces jours-ci.

      1. Ricardo

        Merci pour la reponse mais, en tant que Prof. d’Entrepreneurship comme je conseille plusieurs etudiants pour leur memoire de fin de sortie en programmes de Gestion ou Informatique , seriez-vous prets a faire l’objet d’un casestudy* en e.commerce intitule :  » Sending confectionery to U$ Diaspora niches : keys to be successful in the newest field of e.commerce in Haiti »
        PS* : evidemment je suis pret a repondre a toutes vos questions ( par email ou telephone) ensuite vous m’annoncerez votre decision definitive.
        Bonne fin de journee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *