Vant plen di gwayav mi gen vè, Vant vid di kite m’ wè

| commentez

La traduction mot à mot de ce dicton créole est la suivante « Le ventre plein dit « les goyaves mûres ont des vers, » le ventre vite dit « laissez-moi voir. » En d’autres termes, nécessité fait loi. Dans la vie, il faut se contenter de ce que l’on a.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *