Buvez vous du lait de coco?

| commentez

Blan manje, dous kokoye, cremas, crème au coco, tout un tas de desserts à base de noix de coco s’offrent à vous sur Tchakayiti depuis plusieurs mois. Mais vous ai-je raconté que je n’ai jamais préparé moi-même mon lait de coco?

En fait, j’ai la mauvaise habitude d’utiliser du lait de coco en conserve pour toutes ces recettes faisant appel à ce lait exotique. Quelle honte pour une fille qui dit vouloir vous initier à la gastronomie et à la cuisine haïtienne, me direz-vous certainement.

Je commets un impair en ne préparant pas moi-même mon lait de coco, je l’admets. Mais vous savez quoi ? Bien que la cuisine soit une de mes passions, il m’arrive parfois de vouloir m’offrir une petite pause douceur sans avoir à faire beaucoup d’efforts. Je prends donc souvent des raccourcis avec mes recettes.

Dans le cas des desserts à base de lait de coco, je m’arrange pour ne pas avoir à me procurer des noix de coco desquelles il me faudrait extraire l’eau puis la pulpe qui devrait être râpée et ensuite pressée pour en extraire le jus ou lait, un processus qui peut se révéler long surtout quand une recette demande une quantité importante de ce jus.

Je reconnais cependant que rien ne vaut le lait de coco fait-maison. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’en partage aujourd’hui le mode de préparation avec vous surtout que ce liquide joue un rôle assez important dans notre cuisine.

Ce jus crémeux et subtilement sucré se retrouve autant dans nos desserts et boissons que dans nos préparations salées.

Notre diri nasyonal aussi connu sous le nom de diri kole est souvent agrémenté de coco. Je peux en dire autant de notre mayi moulen auquel nous ajoutons aussi parfois du lait de coco notamment pour le mayi kole, une préparation similaire à celle du diri kole. Il s’agit ici de deux recettes que je partagerai aussi avec vous au fil du temps.

Je ne vous ai listé dans cet article que quelques-unes des utilisations de ce lait extrait de la chair d’un coco à maturité ou nannan rèk comme nous le disons si bien chez nous.

Vu l’importance indéniable du lait de coco dans notre répertoire culinaire, vous comprenez certainement qu’il est nécessaire d’apprendre à en préparer. De plus, cette préparation vous permettra aussi de faire votre propre poud damou, notre version à nous du coco râpé grillé dont je vous parle dans l’article intitulé « Poud damou, goût de mon enfance. »

Entre temps, essayez le lait de coco fait-maison et donnez m’en des nouvelles.

Le lait de coco se passe de recette. Je vous liste cependant plus bas les ustensiles dont vous aurez besoin.

Ingredients & Ustensiles

  • Pulpe de coco
  • Râpe (ou blender) (or blender)
  • Passoire
  • Eau (ou lait)

Instructions

  1. Otez la pulpe du fruit.
  2. Râpez-la ou passez la au blender.
  3. Passez la pâte obtenue à la passoire et recueillez le liquide qui est en fait le lait de coco.
  4. Utilisez le lait dans vos recettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *