Grenadia, fruit de la passion

| 4 commentaires

Il y a quelques années, mon père ramena une plantule de fruits de la passion qu’il planta dans notre cour à mon grand désarroi. Je n’aimais pas ce fruit et m’étais laissée convaincre que cette vigne attirait certains animaux.

En effet, la fille naïve qui s’était jadis laissée dire que les goyaves tenaient leur couleur rose des vers de terre qui les habitaient, s’était aussi laissée convaincre que la vigne du fruit de la passion attirait les couleuvres. J’étais donc malheureuse et terrifiée à l’idée d’en avoir une dans notre cour. Pas besoin de vous expliquer que j’évitais donc de m’en approcher autant que possible après que mon père l’ait plantée.

Cette crainte ne dura que quelques années en fait. J’avais vite oublié cette vigne vu qu’elle ne produisait pas de fruits. Je ne m’étais pas rendue compte, qu’en fait mon père en avait planté une deuxième si près de la maison que ses branches grimpaient notre toit.

passionfruit-grenadia-haiti

Cette deuxième vigne je ne l’ai découverte que cette année qui nous a amené notre première récolte de grenadias – en Haïti nous disons grenadia et non fruit de la passion. Fort heureusement, elle semble produire ses fruits sans attirer d’animal rampant. J’ai donc appris à accepter cette deuxième vigne. Je n’ai d’ailleurs pas le choix. Au rythme où elle produit ses fruits qui font la joie de la maisonnée, cette vigne ne sera jamais abattue.

En effet, nous avons récolté au moins deux douzaines de ces grenadias les unes plus grosses et juteuses que les autres. Contrairement aux grenadias fripées vendues dans les rues, les nôtres, de forme ronde, ont une peau extérieure lisse, brillante et dure et leur pulpe juteuse est plutôt sucrée, d’après ce que me disent les membres de ma famille.

Et oui, en dépit de ma description de ces fruits, je n’accepte toujours pas d’en boire le jus pur qui parfume pourtant un grand nombre de nos cocktails locaux. En effet, le jus de grenadia est à la base de nombreux cocktails maison et rhum punch, et j’avoue que je me laisse assez souvent prendre au piège, non sans quelques grimaces.

Qui sait, peut-être qu’à force de boire tous ces cocktails par accident – je ne commanderai toujours pas de cocktail à base de jus de fruit de la passion volontairement – j’accepterai éventuellement un bon verre de jus de grenadia.

4 Comments:

  1. MISSMO

    J’adore ce fruit. Ici (en Guadeloupe) on l’appelle effectivement fruit de la passion (nom français) mais surtout « maracudja » . Je le mange juste comme ça s’il n’est pas trop acide. Sinon en jus ou autres desserts. Je l’ai testé aussi autrement. J’ai une recette de langouste grillé sauce maracudja. C’est tout simplement délicieux. Je vous donnerai la recette si ça vous dit. Qui sait ! Peut être que vous arriverez ainsi à vous réconcilier tous les deux! lol.

    1. annick says: Post author

      ben oui, je la veux la recette!… il faudra bien que nous nous réconciliions bientôt les grenadias et moi, il faut bien consommer les fruits de son jardin, ça en fait des économies! LOL…au fait ce sera nouveau, je ne connais pas de plats haïtiens agrémentés de grenadias, j’ai comme l’impression que nous ne les consommons qu’en jus…

      C’est intéressant de découvrir les différents noms donnés dans la Caraïbe aux fruits et légumes…j’adore nos échanges! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *