Confiture d’abricots

| commentez

Et oui, vous avez bien lu. Les abricots de chez nous, aussi connus sous le nom d’abricot des Antilles ou abricot-pays, sont de retour sur le blog après leur première parution il y a seulement deux semaines. Je ne pouvais courir le risque de voir la saison se terminer sans partager une de mes préparations préférées de ce fruit avec vous.

Si vous avez lu mon premier article concernant l’abricot des Antilles vous vous rappelez certainement du minuscule bol carré au couvercle rouge qui m’accompagnait tous les matins à l’école secondaire. Vous savez aussi que j’en mangeais le contenu avec des crackers sur la cour de l’école en guise de petit déjeuner. Ce bol était toujours rempli de ma confiture préférée, qui à mon goût, est le meilleur repas pour entamer la journée d’un bon pied.

Rien ne vaut un peu de confiture d’abricots étalé sur des crackers! J’en mange justement avec mes crackers préférés en rédigeant cet article ce matin, le tout accompagné d’une tasse du bon café de chez nous.

Cette confiture, je l’ai découverte très tôt durant mon enfance. La confiture d’abricots maison était une autre des spécialités de ma grand-mère. Tout comme elle préparait le bonbon sirop le plus collant et onctueux d’Haïti, elle concoctait aussi la meilleure confiture d’abricots des Antilles que je n’aie jamais mangée.

Sa confiture n’était jamais trop sucrée. Elle arrivait toujours à bien balancer sucre et fruits, et en plus, les fruits, elle les laissait en lamelles, ce qui pour moi rendait la confiture meilleure car le goût du fruit ne disparaissait pas sous un sirop trop sucré. A chaque cuillerée l’on découvrait donc le vrai goût à la fois sucré et parfumé du fruit.

Je n’oublierai jamais la confiture d’abricots de ma grand-mère et j’espère pouvoir un jour en préparer aussi bien qu’elle. Comme je l’ai déjà mentionné, je sais cependant qu’elle y ajoutait un ingrédient secret : tout son amour. Lorsque j’aurai mes propres enfants et petits enfants, j’arriverai sans doute à les préparer aussi bien qu’elle.

En attendant ce jour, je vous laisse avec cette petite recette qui m’a aidé à redécouvrir la confiture d’abricots, cette même confiture fait-maison que je mange ce matin.

La recette suivante se base sur un abricot moyen coupés en lamelles. Si vous avez moins de fruits vous pouvez ajuster les proportions en retenant qu’en général une bonne confiture a autant de sucre que de fruits.

 

Confiture d'abricot pays

Cette recette est pour un abricot moyen. Votre liquid doit recouvrir les fruits. Si ce n’est pas le cas, ajustez les proportions en ajoutant 1 part de sucre pour 1 part d’eau additionnelle.
Prep Time 15 minutes
Cook Time 1 heure

Ingredients

  • 1 abricot moyen
  • 1 tasse d’eau
  • 1 tasse de sucre
  • 1 bâton de cannelle
  • Anis étoilé
  • 1 pincée de
  • 1 zeste de citron vert
  • 1 jus de citron vert

Instructions

  1. Lavez et épluchez votre abricot
  2. Coupez-le en fines lamelles et transférez-les dans une casserole à fond épais
  3. Ajoutez l’eau, le sucre, les épices douces, le zeste de citron et le sel

  4. Faites cuire à feux doux pendant 45 minutes à 1h en prenant soin de remuer et d’enlever l’écume qui se forme à la surface
  5. A environ 30 minutes de caisson, ajoutez le jus de citron
  6. Votre confiture est prête lorsque le sirop épais nappe une cuillère
  7. Otez du feu et laissez refroidir entièrement avant de transférer dans un bocal en verre

Recipe Notes

La méthode de grand-mère suggère de faire cuire les fruits dans l’eau avant l’ajout du sucre afin de les ramollir. Après avoir essayer les deux méthodes, j’avoue ne pas voir une grande difference. Je vous invite à essayer les deux et choisir celle que vous préférez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *