In Haiti, we call our shaved ice fresco to which we sometimes add peanuts. | tchakayiti.com

On ti fresco a pistach

| 2 commentaires

Avertissement : Contrairement à mes derniers articles celui-ci n’inclut pas de recette. Je vous parlerai de ma saveur de fresco haïtien préféré, et c’est tout. Je vous promets que ce choix est justifié.

Mais, faisons d’abord un voyage dans le temps.

Notre destination : mon cinquième anniversaire. Il s’agit de la seule et unique fête organisée en mon honneur à en croire mes parents. J’ai longtemps cru qu’ils m’en organisaient une tous les ans. Apparemment, je me trompais. Ce débat sera cependant pour une autre fois.

Revenons à l’ordre du jour : le bar à fresco haïtien.

Je m’en souviens comme si c’était hier. Mes parents venaient tout juste d’aménager un coin barbecue dans notre jardin. Pour me fêter, ils avaient transformé le comptoir en brique en bar à fresco. Sur ce bar, ils avaient déposé différentes saveurs de sirop, une râpe à fresco ou graj comme nous disons chez nous, et un bloc de glace.

Et oui, ce bar à fresco était fidèle à la tradition haïtienne. La glace était manuellement râpée.

Rouge, vert, blanc, les demandes de saveurs fusaient de partout. On avait comme l’impression que chaque enfant s’était donné pour objectif de les essayer toutes. Chaque enfant, sauf moi. J’avais mon sirop de prédilection : le rouge auquel j’ajoutais des pistaches. Je venais tout juste de découvrir ce mélange de saveurs, et il m’enchantait.

In Haiti, we call our shaved ice fresco to which we sometimes add peanuts. | tchakayiti.com

Aujourd’hui encore, le fresco rouge servit avec des pistaches demeure mon préféré. Au fait, il a un nom ce sirop. Il ne s’appelle pas rouge.

Chacun de nos sirops à un nom. Le rouge n’est nul autre que du sirop de grenadine. Le vert est de la menthe. Il y a deux saveurs de sirops « blancs. » Le blanc clair est de l’anisette et celui qui a une teinte plus trouble est du sirop d’orgeat.

Les ingrédients à la base des trois derniers sirops sont certainement plus faciles à identifier que ceux du sirop de grenadine. Je ne saurais vous dire avec conviction d’où nous vient ce sirop. Ceci dit, je n’ai pas non plus de recette qui lui fasse justice. A date, personne n’a su me dire de quel fruit il tire sa saveur.

Mes recherches en ligne parlent de grenades. Mais j’ai essayé cette formule que je n’ai pas trop aimée. Le goût ne s’apparente nullement au sirop de grenadine que je connais. C’est la raison pour laquelle je me contente de l’acheter au supermarché. De plus, chez nous, nous avons aussi toujours une bouteille d’extrait de grenadine dont il faut simplement ajouter quelques gouttes à du sirop de canne pour obtenir du sirop de grenadine. Vous comprenez donc certainement pourquoi je ne partage pas de recette avec vous aujourd’hui. Je ne saurais vous dire comment préparer ce sirop.

Fresco au sirop de grenadine et pistache

Le fresco, en Haïti, désigne de la glace pilée arrosée d’un sirop épais et sucré aromatisé de différentes saveurs. Il existe plusieurs saveurs dont le sirop d’anisette, de menthe, le sirop d’orgeat et le sirop de grenadine, ma saveur préférée. Petite j’en mangeais avec des pistaches grillées. Je partage avec vous cette recette super simple qui rafraichira vos chaudes journées d’été.

Prep Time 15 minutes

Ingredients

  • Glace
  • Sirop de grenadine
  • Pistaches grillées

Instructions

  1. Préparez de la glace pilée et remplissez-en un verre
  2. Arrosez de sirop de grenadine
  3. Ajoutez des pistaches à volonté
  4. Dégustez et appréciez ce moment de détente fraiche.

2 Comments:

  1. MISSMO

    Oh ça donne envie. J’en ai tellement rêvé d’un ti fresco a pistach. Mais j’ai été frustrée l’an dernier quand après de trèssss longues années, je suis allé passer quelques jours au pays. Je n’ai pas trop aimé malheureusement la présentation des frescos des rues alors je suis revenue avec ma frustration.

    Bien sûr ça existe ici sous le nom de « snowball » mais c’est sans pistaches donc pour moi c’est pas la même chose. Au moins j’ai mangé des pistaches grillées et ce fut un réel plaisir.

    1. annick says: Post author

      moi, mon fresco je le fais maintenant maison. nous trouvons fort heureusement le sirop au supermarché…j’avoue cependant que je préfère le goût « laru, » celui des frescos des rues. mais bien sûr il faut faire attention et ne pas en acheter n’importe où…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *