Touffé de légumes à l’haïtienne

| 3 commentaires

Carotte, chou, mirliton, aubergine, pois tendres…comment faire manger ces légumes par celui qui ne les aime pas?

En préparant un “légume” bien sûr!

J’imagine déjà votre regard ahuri après lecture de ces lignes. Rassurez-vous, je ne parle pas simplement de cuire ces légumes seuls et de les imposer à celui qui n’en mange pas. Je serais bien la dernière à prôner une telle pratique vu que j’en serais moi-même la première victime.

Je n’ai jamais vraiment aimé les légumes et je n’arrive toujours pas à faire la paix avec certains d’entre eux. Les carottes bouillies ou encore le chou cuit ou en salade simple me rebutent toujours. J’arrive cependant à les manger sous d’autres formes dont le « légume » mentionné plus tôt que j’ai appris à apprécier au fil des ans.

Quand je parle de préparer un “légume” je parle en fait d’un plat très populaire dans notre cuisine locale. A base de légumes, comme vous devez l’avoir maintenant compris, auxquels on ajoute assez souvent une viande ou des fruits de mer, le “légume” aussi connu sous le nom de “touffé légume” est une sorte de ragoût ou ratatouille de légumes écrasés qui figure régulièrement au menu de tous les jours chez de nombreuses familles haïtiennes. Le mirliton et les aubergines en sont les ingrédients clés que certains combinent souvent bien qu’il soit possible de préparer le touffé avec un seul de ces légumes. J’ai une préférence pour la préparation incluant les aubergines car le touffé légume a une meilleure consistance à mon goût que lorsqu’il est simplement à base de mirliton.

A m’entendre parler vous devinez certainement que j’aime bien ce plat. Lorsque le touffe légume est au menu, je m’en sers en effet copieusement. C’est d’ailleurs l’une des rares fois que vous décèlerez un appétit pour les légumes chez moi.  Je le mange accompagné de bananes bouillies en entrée et clôture le repas en le mélangeant au riz. Et si on y ajoute des ciriques, alors là… se koupe dwèt !

Mais, attention, je ne consommerai mon touffe qui si tous les légumes sont bien écrasés !

Vous comprenez donc maintenant mon affirmation en début d’article. Je suis la preuve qu’un touffé ou « légume » haïtien est une excellente stratégie pour faire manger les légumes par celui qui ne les aime pas. Tentez l’expérience avec un de vos proches! Je vous laisse une recette plus bas.

Touffe de légume haïtien

Cette recette est une recette de base pour le touffe ou « légume » haïtien. Vous pouvez l’adapter à votre goût et y ajouter la viande de votre choix.  J’ai une préférence particulière pour la viande de porc et les ciriques dont le goût imprègne les légumes bien plus que la viande de bœuf.

Si vous choisissez de l’agrémenter de viande, je vous conseille de faire cuire les légumes dans l’eau de cuisson de votre viande. Vous aurez un touffé où toutes les saveurs s’imprégneront l’une et l’autre.

Je vous prie de noter que, n’aimant pas vraiment les carottes et le chou, je préfère que tous ces légumes soient cuits et réduis en purée. Vous pouvez cependant les laisser en morceau.

Ingredients

  • Aubergine
  • Mirliton
  • Carotte
  • Chou
  • Ail
  • Oignon
  • Poireau
  • Piment bouc
  • Vinaigre ou jus d’orange amère
  • Sel & Poivre
  • Bouquet Garni
  • Huile

Instructions

  1. Coupez tous vos légumes en morceau
  2. Dans une casserole, faites cuire l'ail et l'oignon dans un peu d'huile chaude
  3. Une fois l’ail translucide, ajoutez aubergine, mirliton, chou, carotte, poireau et un peu d'eau
  4. Recouvrez la casserole et laissez cuire les légumes que vous réduirez ensuite en purée avec un pilon
  5. Remettez la purée sur le four. Salez et poivrez. Ajoutez-y un peu de vinaigre, le bouquet garni et le piment bouc entier
  6. Laissez mijoter au moins 45 minutes
  7. Servez chaud avec du riz

3 Comments:

  1. MISSMO

    J’ai appris à manger et à aimer les légumes cuits autrement comme à la vapeur par exemple. Mais ma façon préférée de les manger c’est bien sûr à l’haïtienne. Je ne m’en lasse pas. D’ailleurs j’ai tendance à commander que ça quand je vais dans un restaurant haïtien.

    J’ai toujours eu du mal à comprendre pourquoi les enfants en Europe par exemple n’aiment pas les légumes alors que j’ai toujours aimé ça. Effectivement préparer comme on sait le faire aucun enfant ne resisterait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *