This smoked salted herring salad known as chiquetaille de hareng is the perfect quick appetizer. | tchakayiti.com

Chiquetaille de hareng

| 8 commentaires

“Manje deyò” – les plats mangés ailleurs – ont meilleurs goûts que les plats fait-maison.

Cette phrase, bien connue chez nous, je l’utilise souvent, notamment lorsqu’il s’agit de plats répétitifs préparés de la même façon. Pourtant, je n’en dirai jamais autant de la chiquetaille de hareng que prépare ma mère.

Il n’y pas meilleure chiquetaille de hareng que la sienne. Sa recette semble lui être unique. Je le lui disais d’ailleurs alors que nous en préparions pour cet article. Elle le prépare même mieux que ma grand-mère – si vous lisez souvent le blog, vous savez que je décris cette dernière comme mon cordon bleu. Si je vous dis finalement que quelqu’un prépare un plat mieux qu’elle, vous devez imaginer combien il doit être excellent !

Similaire à un ceviche, la chiquetaille est comme une salade que nous préparons en général avec du hareng, de la morue, du jambon ou du poulet. A chacun ses goûts et préférences. Le poisson ou la viande macère pendant quelques heures dans une concoction de vinaigre, d’huile et de légumes incluant généralement oignons, carottes, poivre en grain, poivron vert et piment bouc.

Ma chiquetaille préférée est celle au hareng.

Je préfère la recette de ma mère car elle ne dénature pas le poisson. Certaines personnes aiment utiliser de l’huile d’olive et du vinaigre de vin. Ma mère, elle, n’utilise que l’huile ordinaire et du simple vinaigre blanc qui ne couvrent pas le goût agréable du hareng saur.

De plus, ses proportions de poisson et légumes sont bien équilibrées. Ses morceaux de hareng émietté sont bien plus gros que les ingrédients ajoutés. Le hareng ne disparait donc pas sous une pile de carottes, oignons et poivrons.

Notre répertoire culinaire inclut bien des plats à base de hareng saur. Nous le servons dans une sauce rouge à base de pâte de tomate, ou cuit à l’huile et accompagné de bananes ou d’autres vivres alimentaires au petit-déjeuner. Ces préparations se retrouvent aussi au lunch ou au diner avec un mayi moulen et de l’avocat, et se servent parfois en amuse-gueules.

En ce qui a trait aux amuse-gueules à base de hareng, la chiquetaille me semble bien plus agréable. Nous la servons avec du pain, des biscuits salés ou pour accompagner la bonne cassave de chez nous.

Je fais ici référence à la chiquetaille de ma mère bien sûr.

This smoked salted herring salad known as chiquetaille de hareng is the perfect quick appetizer. | tchakayiti.com

Je ne cesserai de répéter qu’il n’y a pas meilleure chiquetaille que celle de ma mère.

Elle nous reproche d’ailleurs, à ma sœur et moi, de trop critiquer les autres préparations.

Pour notre défense, je dirai simplement que « leu sa bon, fo’w di li bon, » quand quelque chose est bien, il faut le dire.

Ne vous contentez pas de me prendre au mot. Essayez sa recette que je vous laisse plus bas, et donnez m’en des nouvelles.

This smoked salted herring salad known as chiquetaille de hareng is the perfect quick appetizer. | tchakayiti.com
5 de 2 votes
Print

Chiquetaille de hareng

Cette recette est une mise à jour de celle publiée en 2014. Je l'ai révisée pour y ajouter des proportions. 

Ingredients

  • 1/2 lb de hareng saur fumé salé
  • 1 Oignon
  • 1 Carotte
  • Poivre en grains (au goût)
  • 1 Piment bouc
  • 7.5 oz de vinaigre blanc ou de pommes selon votre préférence
  • 6 tbsp d'huile végétale

Instructions

  1. Déchiquetez le filet de hareng
  2. Coupez l'oignon et la carotte en fines lamelles, le piment en rondelles et ajoutez au hareng sans oublier les grains de poivre
  3. Ajoutez du vinaigre et de l'huile au mélange
  4. Laissez macérer quelques heures ou quelques jours et servez votre chiquetaille avec du pain, des biscuits ou de la cassave.

8 Comments:

  1. Martine Romain Megie

    A mon gout, ca se deguste bien sur un biscuit tartine d’une couche legere de mayonnaise. Je trouve ca gourmand et ca me rappelle nos succulentes barquettes fourrees d’autrefois qui etaient servies aussi simplement dans les familles lors des reunions, anniversaires, receptions.

  2. MISSMO

    Hummmmm ! Ici aussi on en mange beaucoup. On en met aussi dans les pizzas, les boquittes (les gros pâtés de chez nous mais fait comme un sandwich) Comme pour la chiquetaille de morue on en trouve en bocaux dans les supermarchés. Il est chiquetaillé encore plus petit que sur la photo, presque mixé. Je me demande d’ailleurs s’il ne l’est pas. En fait c’est facile de le chiquetailler de cette façon parce que le hareng saur qu’on trouve ici que ce soit en filet ou entier est plus tendre que celui de chez nous.

    Je vais vite tester la recette de votre mère et vous en dirai des nouvelles.

  3. John Reeves

    Do you soak the smoked herring premye? I was told to soak in water to release a little of the salt and smoke so its not so potent/salty. What is your experience? Mesi!

    1. annick says: Post author

      Yes, you should totally soak it! Some people even soak it twice to reduce the amount of sodium. Can’t believe I skipped that in the recipe. I will fix it now. Thank you for calling me out on that!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *