Maïs à la bonne femme, a cheesy polenta casserole, the perfect one-pot dinner. | tchakayiti.com

Maïs à la bonne femme, a cheesy Haitian-style polenta casserole

| 1 commentaire

Maïs à la bonne femme.

Petite, ce gratin ne m’enchantait guère. Ma mère le servait le Samedi. Pour moi, ce plat au menu était signe qu’elle ne savait pas trop quoi nous servir ce jour-là. Ce maïs à la bonne femme était la solution facile, mais bizarre et inacceptable à mon goût.

Inacceptable, pourquoi ? Simplement parce qu’à l’époque je n’imaginais pas un repas sans accompagnement. En bonne Haïtienne, il fallait que viande et vivres alimentaires soient à tous les menus. De plus, mon père n’appréciait pas non plus ce genre de repas simplifiés. Son aversion pour ce gratin alimentait donc la mienne et me donnait encore plus de raisons de bouder à table.

Aujourd’hui, mon attitude est toute autre. Je ne dirai pas non à un maïs à la bonne femme bien préparé. Le fromage et la béchamel dont on le recouvre assez souvent en font un délicieux plat.

Maïs à la bonne femme, a cheesy polenta casserole, the perfect one-pot dinner. | tchakayiti.com

Qu’est-ce que le maïs à la bonne femme ?

Je le décrirais comme un gratiné de maïs et viande moulue ou, encore mieux, une lasagne préparée avec du maïs moulu en lieu et place des pâtes. Contrairement à ce que j’imaginais enfant, il s’agit d’un plat dont la préparation peut être assez complexe notamment lorsque toutes les couches ne sont pas préparées à l’avance. Le maïs à la bonne femme inclut des couches de maïs, de viande moulue, une sauce à base de tomates et, parfois, une béchamel.

Rassurez-vous. Je ne tente pas de vous compliquer la vie. Tout comme ma mère, il m’arrive aussi parfois de privilégier les recettes simples et faciles. La recette que je vous propose aujourd’hui est donc simplifiée. Elle inclut de la crème fraiche en lieu et place de la béchamel.

Faites-moi confiance, la crème est un excellent substitut. Votre maïs à la bonne femme sera toujours crémeux et vous passerez bien moins de temps en cuisine. Ce truc, je l’ai hérité de ma mère qui ne prépare pratiquement plus de béchamel. Elle privilégie la crème qui est un véritable succès.

Entre autre,  vous pouvez aussi préparer ce gratin à partir de restes de polenta et de viande moulue si vous en avez.

Vous n’êtes pas obligés de les cuire strictement pour le maïs à la bonne femme. Celui que je vous sers en photos aujourd’hui en est la preuve. Je l’ai préparé en utilisant ce qui restait d’un repas de la veille. Ma mère nous avait concocté un maïs à la tomate et avait aussi déjà assaisonné de la viande moulue. Ce jour-là, je n’ai donc eu qu’à cuire la viande et mes tomates.  Mon maïs à la bonne femme était prêt pour la cuisson en peu de temps.

Je comprends désormais pourquoi ma mère nous servait ce plat le samedi. Il s’agit d’un plat simple qui peut être agrémenté selon les goûts et envies.

Maïs à la bonne femme

Le maïs à la bonne femme est comme un gratin de polenta. La recette qui suit omet la béchamel et utilise plutôt de la crème pour un plat vite fait bien fait. N'hésitez pas à modifier les ingrédients et assaisonnement afin de les adapter à votre goût.

Prep Time 2 heures
Cook Time 45 minutes

Ingredients

Pour la viande

  • 1 lb de viande moulue viande hachée
  • 2-3 têtes d'ail hachées
  • ½ poivron haché
  • ½ oignon haché
  • 3-4 jus de citron vert
  • 1 piment bouc
  • Sel au goût
  • Poivre au goût

Pour le maïs moulu (polenta)

  • 1 tasse de semoule de maïs
  • ½ tsp de sel
  • ¼ tsp de poivre moulu
  • 1 tête d'ail
  • 1 tsp de thym séché
  • 1 piment bouc piment habanero
  • 1 tbsp d'huile d'olive
  • 1 to mate en dés
  • ½ poivron coupé
  • ½ oignon haché
  • 3 tasses d'eau

Pour les tomates

  • 1 pinte de tomates cerises des tomates ordinaires conviendraient également
  • ½ tasse de vin blanc ou de vin de cuisine
  • 2-3 têtes d'ail hachées
  • 1/8 tsp de sel
  • ¼ tsp de poivre moulu
  • 1 tbsp de sucre blanc
  • 1 tbsp d'huile d'olive

Pour la sauce crémeuse

  • ½ tasse de crème
  • 1/8 tsp de poivre moulu
  • 3 têtes d'ail hachées
  • ½ piment bouc haché
  • Jus de citron vert facultatif

Pour les couches intérieures et la garniture

  • Cheddar râpé utilisez du fromage tête de maure pour une version entièrement haïtienne

Instructions

Pour la viande

  1. Assaisonnez la viande
  2. Chauffez un poêle huilé
  3. Ajoutez la viande à la poêle chaude
  4. Faites cuire la viande prenant soin de la réduire à des petits morceaux à l’aide d’une cuillère
  5. Retirez du feu et mettez de côté

Pour le maïs

  1. Préparez un bouillon avec l'eau, la tête d'ail, le piment bouc, le sel, le poivre, le thym, l'huile
  2. Portez le liquide à ébullition
  3. Ajoutez le maïs, les tomates, l'oignon et le poivron
  4. Laissez cuire jusqu'à ce que l'eau soit absorbée
  5. Réduisez le feu
  6. Laissez mijoter environ 15 minutes en remuant de temps en temps pour empêcher la polenta de coller au fond de la casserole
  7. Retirez la tête d'ail et le piment bouc

Pour les tomates

  1. Faites chauffer un poêle
  2. Ajoutez l'huile d'olive et l'ail haché
  3. Une fois l’ail doré, incorporez les tomates cerises entières
  4. Versez le vin et le sucre
  5. Laissez mijoter en retournant les tomates de temps à autre afin qu'elles puissent être enrobées de tous les côtés
  6. Lorsque les tomates commencent à se fendiller et que le vin est réduit de moitié, assaisonnez-les avec du sel et du poivre
  7. Retirez du feu

Pour la sauce crémeuse

  1. Mélangez tous les ingrédients dans un bol

Pour le plat de cuisson

  1. Beurrez généreusement un plat de cuisson
  2. Alternez les couches de polenta, de viande, de tomates, de crème et de fromage
  3. Répéter les couches jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de polenta ou de viande
  4. Garnissez généreusement de fromage
  5. Faites cuire jusqu'à ce que le fromage soit complètement fondu
  6. Retirez du four et laissez refroidir
  7. Servez chaud avec votre salade préférée (facultatif)

One Comment:

  1. Martine Romain Megie

    Croyez-moi, ce fut bon. Les melanges de reliefs donnent toujours un gout succulent aux mets. Comme on le dit souvent pour les plats, ce sera meilleur demain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *