Tablèt pistach, un must après la mer

| commentez

Imaginez-vous sur le chemin du retour vers Port-au-Prince après une merveilleuse journée à la plage. La route que vous suivez est bordée par la montagne d’un côté et l’océan auquel vous venez tout juste de faire vos adieux, de l’autre. Un coucher de soleil se dessine à l’horizon.

Un brin de nostalgie vous envahit. Vous ne pouvez vous empêcher de penser à ce maudit océan qui ne cesse de vous suivre comme pour vous demander de rebrousser chemin afin qu’il vous berce à nouveau. Les savoureux plats que vous avez dégustés, dont quelques-uns figurent probablement sur la liste que vous retrouverez ici, vous reviennent également en tête.

Vous avez encore le goût salé de la mer à la bouche. Vos papilles vous réclament quelque chose de sucré pour calmer ce nœud triste que vous avez à la gorge à regarder à contrecœur ce paysage serein que vous laissez derrière. Il vous reste malheureusement encore une bonne heure avant votre arrivée à Port-au-Prince.

Quinze minutes après votre départ, l’océan vous abandonne mettant fin à sa torture. Vous arrivez à l’entrée de l’Arcahaie bourdonnante de vie. Des femmes portant des cuvettes en métal frappent à votre vitre. Loin de vous effrayer, leur présence vous met le sourire aux lèvres. Vous savez qu’elles vous proposent une délicieuse aventure gustative. Elles vous offrent des sachets remplis de tablèt pistach caramélisées.

Plus besoin d’attendre que se termine votre voyage. Ces tablèt qui sont en fait des douces de pistaches ayant bronzé comme vous sous le soleil suffiront à satisfaire votre dent sucrée.

Vous remerciez ces trois dos d’ânes que vous maudissiez pourtant à l’allée. Grâce à leur présence, vous avez le temps de sortir quelques billets de 50 gourdes de votre poche sans laisser la route. La marchande la plus alerte du groupe s’empare de ces billets et vous tend en échange quelques sachets en papier marron que vous lui prenez des mains presqu’aussi vite qu’elle ne vous avait arraché vos billets.

Vous ouvrez aussitôt un des premiers sachets et vous dégustez votre première tablèt pistach. Le sentiment de nostalgie se dissipe. Vous engloutissez le sachet entier tout en avalant une bouteille pleine d’eau. Ces délices sont après tout très sucrés.

Votre visage est maintenant illuminé et vous osez espérer que la bruyante ville de Port-au-Prince ne vous énervera pas trop. Vous gardez quand même quelques tablèt au cas où vous auriez besoin d’un remontant à votre arrivée.

Cher lecteur, c’est ainsi qu’il faut boucler une merveilleuse journée passée à vous prélasser sur une des merveilleuses plages d’Haïti. Il vous faut absolument déguster des tablèt pistach à l’entrée de la ville de l’Arcahaie.

Retrouvez des suggestions d’aliments à absolument consommer à la mer dans l’article  4 Haitian Foods to Try This Summer publié sur le site web de Cooking Sense Magazine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *