Les accras, vite engloutis

| 1 commentaire

Les amuse-gueules connus sous le nom de accras ne durent que l’espace de quelques minutes dans une assiette. Ils sont si vite engloutis que vous risquez de vous retrouver avec une manifestation à un dîner de famille s’ils ne sont pas servis assez rapidement. C’est le cas dans ma famille en tout cas.

Il y a deux semaines, nous étions justement réunis en famille à l’occasion de la première communion d’une cousine – en Haïti cet évènement se célèbre avec un dîner après la cérémonie. Comme toute première communion « qui se respecte », comme nous le disons si bien chez nous, les fritay étaient au menu sous forme d’accras.

Ce jour-là, pour une question ou une autre la compétition pour les accras était si animée que l’un d’entre nous alla jusqu’à partager un accra en trois et en offrir un morceau à chacun de ses voisins de table. Son objectif? Apprendre à la table voisine le vrai sens du mot partage! Si vous connaissez les accras et leur petite taille vous comprendrez l’ironie de ce moment. En effet, un accra peut être englouti d’une seule bouchée.

Comme l’illustre si bien l’exemple plus haut, dans notre famille, ces amuse-gueules peuvent créer une ambiance du tonnerre.

Arrivant en petite quantité, il n’y en a jamais assez pour que nous puissions tous nous servir dès la sortie de la première fournée surtout que nos réunions de famille accueillent aisément une cinquantaine de personnes, sans compter les amis qui se joignent à nous. Le résultat? Des commentaires sarcastiques, des haussements de voix et des fous rire à n’en plus finir. En peu de mots, une atmosphère détendue et agréable.

Our accras are grated taro root that are seasoned and then fried to perfection. | tchakayiti.com

Ces petits amuse-gueules si populaires se préparent avec du malanga, une racine plutôt connue sous le nom de taro ailleurs. Cette racine est épluchée puis râpée en une pâte qui s’assaisonne ensuite d’épices bien relevées avant d’être lâchée dans de l’huile chaude (recette plus bas). On ajoute souvent un œuf au mélange pour le rendre plus homogène.Les accras en sortent croustillants extérieurement et légèrement moelleux à l’intérieur. Ils sont encore meilleurs quand on y ajoute une bonne dose de piman bouc. Si vous avez lu mon article précédent concernant les piman bouc, vous savez qu’ils sont au cœur de notre cuisine locale et définitivement de ma famille.

Vous comprenez donc maintenant pourquoi les accras sont si populaires chez nous. La première victime de nos blagues est souvent la personne chargée d’apporter le plat. Elle semble toujours se diriger dans la direction opposée, vers une autre table. Est-ce la faim? La gourmandise? Le fait de savoir que tout le monde n’en aura pas en même temps? Ou que certains en prendront plus d’un à la fois? Ou s’agit-il simplement d’un des meilleurs amuse-gueules Haïtiens?

Quelque soit la réponse, une chose est certaine : si vous voulez ajouter de l’ambiance à une de vos fêtes, servez des accras!

Accras de malanga haïtien

Nos accras sont soigneusement épicés avant la friture. Ils font la joie de petit et grands.

Prep Time 45 minutes
Cook Time 30 minutes

Ingredients

  • Malanga taro
  • Sel & Poivre
  • Poireau
  • Thym
  • Piment Bouc
  • Echalotes
  • Oignon
  • Persil
  • Ail
  • Oeuf
  • Huile

Instructions

  1. Epluchez et râpez les malangas
  2. Ecrasez les épices au pilon
  3. Mélangez épices et malangas jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène
  4. Ajustez les épices au goût
  5. Ajoutez un œuf au mélange (facultatif)
  6. Chauffez l'huile
  7. Lachez des cuillérée de accras dans l'huile chaude jusqu'à ce qu'ils deviennent dorés
  8. Servez chaud avec un bon pikliz si vous le souhaitez.

One Comment:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *