La nage aux cressons

| 1 commentaire

Vous avez bien lu! J’ai bel et bien nagé au milieu d’une plantation de cresson le weekend écoulé. Nous étions partis explorer Saut d’Eau au Nord de Port-au-Prince. Il faisait chaud et nous étions impatients de plonger dans de l’eau fraiche. Nous n’avons donc pas hésité à nous laisser guider par un garçon de 12 ans qui avait proposé de nous amener faire la trempette dans un bassin appelé “Cresson”.

Nous ne savions pas à quoi nous attendre à notre arrivée à notre destination inconnue. Et nous étions certainement loin d’imaginer que le garçon nous amènerait à une cressonnière.

Nous étions donc très surpris à notre arrivée à la source pleine de végétation que nous n’arrivions pas à identifier. Pour nous, il s’agissait simplement de plantes aquatiques. Nous étions donc stupéfiées lorsqu’il nous expliqua que nous étions à une plantation de cresson que nous pouvions cueillir pour le repas du jour.

cresson-haiti-watercress

Nous avions tous déjà consommé cette herbe sous une forme ou une autre avant cette découverte – en Haïti, nous l’incorporons à nos soupes et bouillons ou la mangeons en salade. Aucun d’entre nous n’avait cependant pris le temps de penser à la provenance de cette herbe. Après tout, le cresson se vend avec ses racines, donc logiquement il devait pousser dans la terre. Enfin, c’est ce que nous croyions jusqu’à dimanche dernier.

Je me rappelle encore la première fois que j’en ai mangé. Je devais avoir environ 10 ans, et le cresson figurait au menu salade du jour. N’ayant pas d’autre choix que de manger le plat qui m’était servi, j’avais pris une bouchée au grand désespoir de mes papilles qui ne s’attendaient pas à de la salade ayant une saveur piquante.

Depuis, je ne pense pas avoir librement mangé de cresson. Si j’en ai mangé, c’est sans m’en rendre compte dans du bouillon ou une soupe.

Et j’avoue que, malheureusement, ma nage aux cressons n’a pas accéléré le processus de réconciliation entre cette herbe et mes papilles !

One Comment:

  1. MISSMO

    Eh oui, le cresson est une plante aquatique. J’aime ça (aussi). J’en ai découvert lors d’une randonnée avec des amis et quand les hommes du groupe m’ont proposé de m’en prendre (vu l’envie que j’avais manifestée) je n’ai pas dis non. Il a fini en velouté. C’était excellent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *